Fermé Lun, Jeu et ven

Lun - Dim 11.00 - 16.00

Nous appelez au 06.26.92.60.17

 

L’isolement néfaste

Al Khattabi (mort en 388 de l’hégire) écrit dans son livre « Al’ ouzla » (l’isolement) le récit suivant qui lui a été rapporté par un des témoins de l’histoire:

Le témoin: « Un homme, jouissant d’un certain charisme et d’un grand calme, assistait régulièrement avec nous aux assises de Abou Thawr (mort en 246 de l’hégire à bagdad). Ce dernier, impressionné à la vue de l’homme, en ajustait même son attitude et épurait son discours.

Il fut présent pendant quelques assises puis s’absenta. C’est alors qu’après une longue période, nous le revîmes, mais son état était changé. Il avait considérablement maigri, son teint était pâle et il avait couvert un de ses deux yeux avec une sorte de pâte de cire qui lui cachait la vue.

Abu Thawr mis du temps à le reconnaître. Et lorsque ce fût le cas, un dialogue s’engagea entre les deux hommes:

Abou Thawr: « N’es-tu pas l’homme qui assistait régulièrement à cette assise? »

L’homme lui répondit: « Oui, c’est bien moi. »

Abou Thawr: « Mais alors quelles sont les raisons de cette absence? »

L’homme: « Allah m’a comblé en me permettant de me repentir, et m’a fait aimer la solitude et l’isolement. Je m’y suis maintenant habitué, le recueillement et l’adoration d’Allah occupent désormais tout mon temps. »

Abou Thawr: « Et pourquoi cette pâte de cire sur ton œil? »

L’homme: « J’ai observé cette vie d’ici-bas, et je me suis rendu compte que c’était une demeure d’épreuves et de malheurs. Allah ne l’a t-il pas dénigré ainsi que tout ce qu’elle contient? Puisque je ne peux me couvrir totalement la vue, et qu’un seul œil me permet de voir parfaitement tout ce que je veux, je m’en contente largement! »

Abou Thawr: « Depuis combien de temps cet œil est-il couvert? »

L’homme; « Depuis deux mois. »

Abou Thawr: « Sache, mon pauvre ami, que tu as deux mois d’ablutions et de prières à réparer! »

Puis Abou Thawr de conclure: « Regardez ce malheureux, à quel point le diable l’a trompé jusqu’à l’éloigner des assises de sciences bénéfiques, puis l’a accompagné vers ce qu’il pensait être une science utile! » »

Al Khattabi commente ce récit et dit: « L’isolement est bénéfique pour les savants et les gens éclairés, mais néfaste pour les ignorants. »

Previous

Next

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Horaire de permanence

  • LundiFermé
  • Mardi11.00 - 16.00
  • Mercredi11.00 - 16.00
  • JeudiFermé
  • VendrediFermé
  • Samedi11.00 - 16.00
  • Dimanche11.00 - 16.00